• Un titre bizarre, mais la suite l'est aussi.

    Abandonne-je ou n'abandonne-je pas?

    Les RAMOS DIT LAURENT m'épuisent...

     

    Pierre RAMOS DIT LAURENT mon Sosa 64, serait né en 1790 à Murcie Espagne.

    Les différents noms qu'il porte sont :

    RAMM - LAURENT - RAMOS - RAMOS DIT LAURENT - et peut-être SERRANO au départ...

     

    Mes recherches ont commencé avec la découverte de son mariage au registre paroissial de Frizet en Belgique, le 15 janvier 1816.

    Frizet est un hameau bordant un ruisseau affluent du Houyoux et se trouvant entre les deux villages de Saint-Marc et Vedrin, à quatre kilomètres au nord de la ville de Namur (Région wallonne de Belgique).

    A ce jour, je n'ai pas réussi à obtenir un acte civil de ce mairage et le seul document que j'ai, est cet acte paroissial ; c'est difficile les recherche en Belgique...

     

    RAMOS DIT LAURENT presque fin...

     

    traduction :

    Mariage de la paroisse de Frizet pendant l'an 1816

    "L'an 1816, le 15 janvier, se sont mariés en présence de moi, soussigné curé de Frizet, aprés la publication des 3 bans,

    • Pierre RAMM Espagnol veuf, et Anne Joseph LANSCOTTE, baptisée à cette paroisse, demeurant à Vedrin. Les témoins ont été Ignace Alexis et Thoma Dieudonné Belquin, demeurant à Vedrin.

    Et avec cet acte, le premier soucis arrive : il s'appelle Pierre RAMM....

     

    Je me penche sur le cas de son épouse Anne Joseph LANSCOTTE, qui est née 02 janvier 1792, à Vedrin.

    RAMOS DIT LAURENT presque fin...

     

    Traduction

    Baptême de la paroisse de Frizet pour l'an 1792

    "copie d'un baptême dont l'original est dans le registre précédent (ça continue les bizarreries) et je ne trouve pas l'original de cette copie dans le registre précédent.

    L'an 1792, le 3ème jour du mois de janvier a été baptisée Anne Josephe, née la veille à 8 heure du soir, à vedrin, fille légitime de Léonard L'HANSKOTTE, baptisé à cette paroisse et de marie Thérèse THIRIONET baptisée à ("Mierdop" à voir), demeurants à Vedrin. Le parrain a été François THIRIONET et la marraine Anne Joseph ("GODSIMON" à voir), demeurant à ("Franquenie" à voir). Le père était présent et ont signé ..."

     Voilà pour Anne Josephe...

     

    Les archives en Belgique, sont un vrai casse-tête pour moi....

     

    RAMOS DIT LAURENT presque fin...

     

    Je retrouve ensuite la trace de leur fille Anne Joseph LAURENT, née probablement vers 1818, puisque à son décès, le 06 février 1878, elle est âgée de 60 ans. Sur l'acte de décès, il est dit qu'elle est née à Vidret???

    RAMOS DIT LAURENT presque fin...

    Traduction

    Rethel 1878 2E362 40 page 134/188

    L’an 1878, le 6 février à 3 heure après-midi, par devant nous, Jean Nicolas FROMENT, adjoint officier de l’état civil par délégation du maire de la ville de Rethel, département des Ardennes, ont comparu

    Henri Joseph PATUREAU âgé de 62 ans, journalier, époux de la défunte, et Jean Pierre HUON, âgé de 39 ans, matelassier, témoin pris à défaut de parent de la défunte, tous les deux domiciliés à Rethel, lesquels nous ont déclarés qu’aujourd’hui à 7 heure du matin, est décédée en son domicile rue de la Neuville n°14, Anne Marie LAURENT, âgée de 60 ans, sans profession, demeurant à Rethel, née à Vidret, près de Namur (Belgique), épouse du premier comparant, Fille de Pierre LAURENT et de Anne Joseph LANSCOTTE, tous deux décédés à Rethel.

    Cette déclaration a été confirmée par un certificat du docteur LECOQ. Et après lecture faite du présent acte, le second des comparants l’a signé avec nous, le premier ayant déclaré ne savoir signer.

     

    A présent mon Pierre s'appelle LAURENT??

     

    RAMOS DIT LAURENT presque fin...

     

    Vient ensuite une autre naissance tout aussi énigmatique, celle de Jean Joseph LAURENT, le 03 février 1821, qui lui serait né hors mariage???

    RAMOS DIT LAURENT presque fin...

     

    Traduction

    "du 3ème jour du mois de février 1821, à 11 heures du matin,

    acte de naissance de Jean Joseph LAURENT, né hier à 7 heures du matin, fils né hors mariage de Pierre LAURENT, journalier, et de Anne Joseph LANSCOTTE, son épouse demeurants à Namur, faubourg d'Henry, n°30.

    Le sexe' de l'enfant a été reconnu être masculin.

    premier témoin Françoise Sorna T...., âgée de 34 ans, domiciliée à Namur,

    second témoin jacques LAMBERT, drapier, âgé de 39 ans, domicilié à Namu.

    Sur la déclaration à nous faite par le dit Pierre LAURENT, qui a dit être père de l'enfant,

    constaté suivant la loi par moi Léopold De R......., Bourgmestre, officier public de l'état civil, et ont après lecture a eux faite, dit ne savoir signer....."

     

    On ne désespère pas, et on y retourne!

    RAMOS DIT LAURENT presque fin...

    Et voilà Victor LAURENT, mon sosa 32, né le 07 mai 1825 à Mézières (08),

    RAMOS DIT LAURENT presque fin...

    "Mézières 1825-1829 2E290 6 page 29

    L’an 1825, le 9 mai à midi devant nous, Adolphe comte de Jaubert, Maire de Mézières, chevalier de l’ordre royal de la légion d’honneur, tenant les fonctions d’officier public de l’état civil, est comparu

    Pierre LAURENT âgé de 35 ans, né à Murcie en Espagne, ouvrier « employé » demeurant à Mézières, rue du temple, lequel nous a présenté un enfant de sexe masculin, né au dit Mézières, avant-hier 7 mai à 11 h du soir, fils de lui déclarant et de Anne Joseph LANCOSTE, sa femme âgée de 30 ans, née à Namur Royaume des pays bas, auquel fils il déclare donné le prénom de Victor.

    Les dites présentation et déclaration faites en présence de Jean Baptiste DUVAL âgé de 56 ans, et de Juin DAMART âgé de 39 ans, tous deux « sergent de justice » demeurant à Mézières, lesquels ont signé avec nous le présent acte de naissance ; le père de l’enfant ayant déclaré ne savoir signer, après lecture faite."

     

    RAMOS DIT LAURENT presque fin...

     

    Mais ça n'est pas terminé, voici Philippe LAURENT, né le 03 avril 1830 à Mézieres (08)

    RAMOS DIT LAURENT presque fin...

    Traduction

    "Mézières 1830-1833 2E290 7 page 32

    L’an 1830, le 4 avril à midi devant nous, Antoine Marter François FRANCHOT, adjoint à la Mairie de Mézières, Officier de l’ordre royal de la légion d’honneur, faisant les fonctions d’officier public de l’état civil, par délégation de monsieur le Maire, est comparu

    Pierre LAURENT, âgé de 41 ans, né à Murcie en Espagne,  journalier, demeurant à Mézières rue du temple, lequel nous a présenté un enfant du sexe masculin, né au dit Mézières, né hier 3 avril à 8 h du soir, fils de lui déclarant et de Anne Joseph LANSCOTTE, sa femme âgée de 31 ans, née à Namur Pays Bas, auquel il déclare donner le prénom de Philippe.

    Les dites présentation et déclaration faites en présence de Jean Baptiste DUVAL âgé de 60 ans, et Juvin DENIART, âgé de 43 ans, tous deux sergents de police, demeurant à Mézières,

    Lesquels ont signé avec nous, le présent acte de naissance, le père de l’enfant ayant déclaré ne savoir signer,  après lecture faite."

    RAMOS DIT LAURENT presque fin...

     

    C'est Philippe, le dernier que je connaisse qui a demandé à ce que son nom et celui de son père, soient modifiés, par un acte au tribunal civil :

    Tribunal de Charleville,

    A Messieurs les Présidents et Juges composants la chambre civile du dit tribunal, ait l’honneur d’exposer :

    Etat civil

    Un enfant de sexe masculin, né à Mézières, le 03 avril 1830, a été présenté à l’officier de l’état civil, comme né de Pierre LAURENT, alors âgé de 41 ans, et né à Murcie (Espagne), et de Anne Joseph LANSCOTTE, sa femme.

    Le prénom de Philippe lui a été donné.

     

    Rectificatif de l’acte de naissance de Philippe RAMOS

    Dans l’acte de décès de son père, dressé le 13 novembre 1854 à Rethel, le sieur Philippe a pris le nom de RAMOS, et a désigné son père défunt sous le nom de Pierre RAMOS DIT LAURENT, mari d’Anne Joseph LANSCOTTE.

    « Le 9 mai 1843 le sieur Joseph François RAMOS, a été déclaré étranger, par jugement du tribunal de Rethel, et le Maire de cette ville, atteste que Philippe a été exempté du service militaire, comme étant son frère germain. »

    De ces pièces et des renseignements annexés, il résulte que Pierre RAMOS espagnol, venu en France, a été appelé par les maitres qu’il avait servi, en qualité de domestique, du nom de LAURENT qui ne lui appartenait pas, et qu’il s’appelait ainsi que le constate ….. l’acte de son mariage religieux (le seul contracté….

    Pierre ramos

    2° que son fils Philippe a été improprement désigné sous le nom de LAURENT, tandis que son nom est Philippe RAMOS .

    C’est pourquoi il requiert et nous plaide, vu les pièces ci mentionnées, ensemble les articles « qq » ou « 99 » du code Napoléon en « 855 » et ensuite du code de procédure civile sur le rapport d’un des messieurs, dire que le sieur Philippe LAURENT s’appelle Philippe RAMOS et que son acte de naissance, sera ainsi rectifié.

    Au parquet le 22 août « 1857 » pour le procureur impérial agissant d’office,

    Vu « l’indigence » constatée au…

    Le Président du tribunal civil de Charleville, chevalier de la légion d’honneur,

    Vu la requête qui précède, et les pièces à l’appui, se commet pour faire le rapport jeudi prochain

    Charleville le 24 aout 1857

     

    Le tribunal,

    "Vu la requête présentée par Monsieur le procureur impérial agissant d’office conformément à l’article 2 de la loi du 10 « octobre » « 1810 »,

    Vu les articles 99 du code napoléon « 811 » et suivant du code de procédure civile

    Ouïe Monsieur BERRY, Président en son rapport, Monsieur le procureur impérial ayant déclaré persister dans les conclusions écrites.

    Après en avoir délibéré conformément à la loi, jugeant en premier ressort,

    Attendu qu’il est justifié par les pièces produites à l’appui de la requête que dans l’acte de naissance, dressé à la mairie de Mézières, le 04 avril 1930, une erreur importante a été commise, en donnant pour nom patronymique au père, comparant à l’acte, le nom LAURENT qui n’était que son surnom, pendant que son nom véritable était RAMOS.

    Par le motif et ceux exposés dans la requête,

    Dit que c’est par erreur, que dans l’acte dressé le 04 avril 1830 à la Mairie de Mézières, on a donné au père comparant, le nom de LAURENT pendant que son nom était RAMOS.

    Dit en conséquence que l’enfant dont la naissance est constatée par cet acte et qui y est désigné sous le prénom de Philippe, s’appelle Philippe RAMOS, et non Philippe LAURENT.

    Ordonne que mention du présent jugement, sera faite en marge de cet acte, et qu’il ne pourra plus être délivré sans cette mention, sous peine de dommage intérêt.

    Ainsi jugé et prononcé, ce jeudi 27 aout 1857, à l’audience publique de la chambre civile du tribunal de première instance séant à Charleville, tenue en l’auditoire ordinaire, au palais de justice de ladite ville par M. M. BERRY chevalier de la légion d’honneur

    Président, Hennequin, Hureaux et Camusjuges, en présence de M. Felix substitut et avec l’assistance du commis greffier Neveux .

    S° 72 09. Enregistré à Charleville le premier septembre 1857  le Sieur RAMOS  étant indigent."

     

    Vous allez me dire, mais alors pourquoi ont-ils continué, en s'appelant RAMOS DIT LAURENT?

    Pour l'instant, j'en reste à l'histoire que m'a raconté un jour, une grande tante, la nièce de mon grand-père Charles RAMOS DIT LAURENT :

    "Les deux cousins venus d'Espagne ont ouvert un commerce, et pour se différencier, un a ajouté LAURENT, et l'autre est resté RAMOS..."

    Et donc ma branche correspond au cousin RAMOS DIT LAURENT.

    Mais, me direz-vous, et surtout moi je me le dis : Qui est donc Pierre RAMOS?

     

    Un jour la folie des grandeurs m'a prise, et je suis partie à sa recherche sur les registres espagnols de Murcie en espagne, à feuilleter 1789, 1790... et j'ai trouvé une naissance correspondante.

    RAMOS DIT LAURENT presque fin...

    Il serait donc né le 24 juillet 1790 à Murcie ;

    de SERRANO Josef et de RAMOS Catalina...

     

    Si c'est bien lui, mon pauvre PEDRO est poursuivi par quelque chose que j'ai du mal à comprendre, car si son père est bien Josef SERRANO, il devrait s'appeler comme lui.

     

    Et la question tout aussi importante, de jean joseph LAURENT, né hors mariage en 1821, alors que ses parents sont censés s'être mariés en 1816???? Help!

    Je serai attentive à tous vos conseils, vos idées et les renseignements que vous pourrez me donner à son sujet.

    si une opportunité de découvrir mieux se présente, je poursuivrai mes recherches, sinon, j'en laisserai le soin à mes descendants, car franchement là, l'expérience est presque laborieuse et surtout douloureuse. Quand j'ai trouvé cet acte de naissance, l'euphorie m'a emporté, mais après avoir correspondu avec Daniel de la généalogie espagnole de FB, j'ai des doutes....

     

    RAMOS DIT LAURENT presque fin...

     

     

     

     


    5 commentaires
  • Je dis les RAMOS DIT LAURENT, encore et toujours, mais peut-être pas? Peut-être sont-ce les LENOIR, les RAGOT, ou simplement les RAMOS, qui géraient cette succursale?

    L'objet de ma curiosité, c'est ce magasin : LE FAMILISTERE succursale N°27

    Les RAMOS DIT LAURENT, encore et toujours...

     

    Je situe la photo dans le 51 ou le 08 en 1924, puisque l'enfant que je suppose être mon oncle, est né en novembre 1924, et mes grand-parents se sont mariés le 21 juillet 1923.

    L'homme qui tient la bicyclette, je ne sais pas encore qui c'est.

    Viennent ensuite à main droite, mon grand-père Charles, son épouse Jeanne avec le bébé, et ensuite la dame me fait douter ; s'agit-il de Julie Célestine LENOIR, l'épouse de mon aa-grand père Jean Hubert, ou de Marie Stéphanie RAGOT, l'épouse de mon a-grand-père Victor?

    Les RAMOS DIT LAURENT, encore et toujours...

    Ces deux portraits sont un peu plus récents que la photo du magasin Familistère....

     

    Mes recherches sur le net, au sujet des "Familistères" n'est pas très productive, mais je vous mets ici, quelques endroits à visualiser, qui pourraient nous guider, vers des renseignements plus précis.... :

    http://chris59132.canalblog.com/tag/Familist%C3%A8re

    ou

    http://www.reimsavant.documentation-ra.com/?tag=goulet-turpin-familistere-comptoir-francais

    ou

    http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2013/07/21/Le-Familistere-la-grande-epicerie-blesoise-1555330

    Malmené par l'arrivée explosive d'une nouvelle forme de distribution, Le Familistère va entrer dans une phase décisive.
    Le système succursaliste, né aux Docks Rémois en 1888, sous l'appellation Familistère, couvre une partie de l'Hexagone. En 1945 on dénombre 1.500 commerces à cette enseigne en France. Blois en compte une trentaine. Ils sont approvisionnés par 40 camions verts, frappés d'une livrée rouge. Ces véhicules légendaires, propriété des Docks de Blois, livrent aussi le département et assurent la noria entre la gare et les quais de chargement avenue Gambetta. Ils transportent 35 wagons de marchandises par semaine. Jusque dans les années soixante, il fait bon vivre dans ces épiceries de quartier où on trouve tout. Dans le langage populaire d'époque, on allait au Familistère et non à l'épicerie.

     

    j'ai aussi trouvé un diaporama intéressant ICI :

    http://www.leroy-goulet-turpin.com/index.php?photo=concurrents&concurrents=familistere#gallery

    ou encore ça :

    http://www.thilay.fr/page/107/commerces.html

    puis ça :

    https://books.google.fr/books?id=R72JLWYLqpsC&pg=PT147&lpg=PT147&dq=origine+magasin+familistere&source=bl&ots=kv0bNikEjz&sig=rVEOj39dASzxOF_P0Pn7JrJe3rY&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiXrfiGy4vVAhXBI1AKHWqlCpEQ6AEIYjAJ#v=onepage&q=origine%20magasin%20familistere&f=false

     

    Bref, je recherche tout sur la succursale n° 27 qui se situe... je ne sais pas où...

    Merci à tous

    PS: ne t'inquiète pas Bernadette, je vais appeler les chambres de commerce "Marne, Reims et Ardennes, poser des questions....

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  • Pierre RAMOS DIT LAURENT mon sosa 64

    Un patronyme dont j'étais fière, et auquel, chacun à son tour, prêtait une légende ou une autre...

    Un aïeul qui me donne du fil à retordreEnfant, j'entendais parler de RAMOS DI LAURENTI, une noblesse Italienne francisée... Comme il était doux de me savoir descendue d'une vicomtesse... mes rêves les plus fous allaient bon train.

    A l'époque, la généalogie m'était inconnue.

    Toutefois, un jour, mon oncle et parrain "JO", le frère de ma mère, se découvre une nouvelle passion : la généalogie.

    Bien sur, en ce temps-là, internet n'existait pas, et les documents, il fallait aller les chercher sur place en montrant patte blanche ; demander des copies manuscrites ou photocopiées, les classer, les retranscrire à la main...

    Tonton avait plus d'un tour dans son sac, et venait de changer d'épouse... Une épouse qui travaillait en Mairie et au bon endroit. D'où l'aisance qu'il a eut pour se procurer quelques précieux documents.

    A ce jour, il a quitté ce monde à son tour, dans des conditions plus ou moins suspectes "d'empoisonnement", je n'ai donc pas eu le temps de profiter de son savoir.

    Mais qu'à cela ne tienne, je découvre depuis peu la généalogie, et je m'y plonge à fond!

    On pourrait penser que cela intéresse toutes les familles, mais je constate, qu'à l'heure d'aujourd'hui, les préoccupations existentielles de chacun, les détournent de ce qui pourrait leur être d'une grande aide pour l'avenir... Mais il y a un age pour tout, disaient les anciens, et puis j'ai toujours été un peu différente, tournée vers d'autres sphères, d'autres mondes, ouverte sur "le manège enchanté" de la vie (dans mon enfance, nous avions un chien qui s'appelait POLLUX, ça ne s'invente pas....). alors qu'à cela ne tienne, je suis à présent sur le navire avec pour capitaine : Moi,

    pour moussaillon : Moi aussi,

    Il ne me reste qu'à encourager l'équipage, VOUS! mes ami(e)s généalogistes, pour ramer dans le bon sens

    .... et vogue la galère, nous y arriverons!

    Un aïeul qui me donne du fil à retordre

     

    Bien plus tard, après l'épisode de mon Tonton Jo, j'ai rencontré ma grand tante, nièce de mon grand-père Charles, qui elle m'a raconté que l'origine du patronyme venait de l'histoire de deux frères ou cousins, qui arrivaient d'Espagne, s'installaient en France et ouvraient chacun un commerce... Pour cela, ils ont décidé, d'un commun accord, de distinguer leur deux officines, l'un en s'appelant RAMOS et l'autre RAMOS DIT LAURENT. Elle avait l'air sure d'elle et comme sa réputation de femme à la mémoire d'éléphant la précède, j'ai pris argent comptant, ce qu'elle me disait. Aujourd'hui, j'imagine que ses parents et grand-parents lui racontaient de jolies histoires??

     

    Alors, pour en revenir à Pierre RAMOS DIT LAURENT, Sosa 64, il s'agit de mon aaaa (4 fois arrière) grand-père paternel, après il y a mon grand-père, le mari de ma grand-mère Jeanne SIMON.

    Il serait né aux environs des années 1789-1791 à Murcia en Espagne. C'est ce que j'en déduis après lecture des différents documents que j'ai trouvé.

    Mais comment s'appelait-il vraiment? J'ai découvert au début de mes recherches que certains de ses enfants portaient le patronyme LAURENT, d'autres le patronyme RAMOS, et encore d'autres le patronyme RAMOS DIT LAURENT... Et pour couronner le tout, certains sont nés en Belgique, d'autres en France.

    Il s'est marié en Belgique à Vedrin, le 15 janvier 1816 avec Anne Joseph LANSCOTTE, mais à ce jour, je n'ai trouvé qu'un document assez difficile à déchiffrer le confirmant, et c'est un acte paroissial.

    Là,  il s'appelait Pierre RAMM.... Quelle embrouille...! Et petit détail qui a son importance, sur l'acte, ci-dessous, il est dit qu'il est veuf...? En France? En Espagne? En Belgique ? ou ailleurs?

    Il m'est impossible de trouver l' acte civil de ce mariage à Vedrin en Belgique (si quelqu'un y parvient, merci par avance).

    Un aïeul qui me donne du fil à retordre

     

    Anne Joseph LANSCOTTE, l'épouse, est née à Vedrin (Belgique) le 02 janvier 1792, de léonard L'HANSKOTTE et de Marie Thérèse THIRIONET, acte ci-dessous :

    Un aïeul qui me donne du fil à retordre

    Je pense que Pierre et Anne Joseph ont eu plusieurs  enfants ; ma liste n'est pas exhaustive...

    • Anne marie LAURENT née vers 13 avril 1817 à Vedrin (Belgique)
    • Jean Joseph LAURENT né le 3 février 1821 à Namur (Belgique)

    Un aïeul qui me donne du fil à retordre

     

    • mon aaa grand-père Victor né à Rethel en 1825 (Ardennes) qui lui aussi a été déclaré Victor LAURENT.

    Un aïeul qui me donne du fil à retordre

    Il est décédé sous le nom de Victor RAMOS  et fils de Laurent RAMOS et Anne LANSCOTTE.

    Un aïeul qui me donne du fil à retordre

    • Philippe LAURENT né à Mézières, le 04 avril 1830

    Un aïeul qui me donne du fil à retordre

    Au décès de Pierre RAMOS DIT LAURENT, un des témoins était son fils Philippe, né aussi sous le nom de Philippe LAURENT, mais qui a demandé une rectification de son patronyme en 1857 au tribunal...

    Un aïeul qui me donne du fil à retordre

    annotation à son acte de naissance :

    "par jugement rendu sur les conclusions du Ministère public par le tribunal civil de Charleville à son audience publique du 27 août 1857, il a été dit que c'est par erreur que dans l'acte ci-contre, le père comparant a été indiqué sous le nom de LAURENT et il a été jugé que son nom est RAMOS et que par conséquent, l'enfant dont la naissance est constatée par le dit acte, doit s'appeler Philippe RAMOS et non Philippe LAURENT.

    Pour mention certifiée conforme faite en exécution du jugement, Charleville le 1er septembre 1789..."

    Et là un MERCI particulier à Edith, qui est allée me chercher le jugement à Charleville Mézières! Sans la solidarité, nous serions peu de chose lol.

     

    Mais, 100 fois MAIS.... Si les RAMOS s’appellent à présent RAMOS DIT LAURENT, il a du y avoir un nouveau passage dans un tribunal pour accrocher DIT LAURENT à RAMOS?

     

    voilà à peu prés où j'en suis de cette recherche qui bloque ma remontée, car tant que je ne sais pas :

    où il est né réèllement?

    sa date de naissance exacte en Espagne?

    ses différents patronyme espagnol, car en Espagne, un seul nom n'est pas correct?

    le nom de sa soi-disant épouse décédée?...

    je ne découvrirai pas le nom de ses parents, et par conséquent, la branche est bloquée à la date de son mariage 1816!

     

    Je compte sur vous! et je me tiens à votre disposition quand à d'éventuelles questions que vous souhaiteriez me poser... MERCI!

    Un aïeul qui me donne du fil à retordre

     

     

     

     

     


    3 commentaires

  • Mon sosa n°5 est ma grand-mère :


    Jeanne Marcelle Olga SIMON

    Elle est née le 30 août 1899 (mercredi) - Reims, 51454, Marne, Champagne-Ardenne, France
    et décédée le 23 août 1984 (jeudi) - Saussan, 34295, Hérault, Languedoc-Roussillon, France , à l’âge de 84 ans.

     

    SIMON Jeanne sosa 5

    Elle et moi...

     

    Ses parents :

    Jules SIMON, né le 27 juin 1859 (lundi) - Saint-Clément-à-Arnes, 08378, Ardennes, Champagne-Ardenne, France, , Homme d'équipe en région chemin de fer, pour lequel je n'ai toujours pas les renseignements concernant sa carrière, ni la date de sons décés...

    Marie Madeleine FISCHER, née le 21 août 1861 (mercredi) - Bergheim, 68028, Haut Rhin, Alsace, France, décédée le 30 août 1926 (lundi) - Reims, 51454, Marne, Champagne-Ardenne, France à l’âge de 65 ans, Femme de chambre

     

     

    SIMON Jeanne sosa 5

    SIMON Jeanne sosa 5


    elle s'est mariée le 21 juillet 1923 (samedi), Reims, 51454, Marne, Champagne-Ardenne, France,

    avec Charles Clément , né le 29 janvier 1901 (mardi) - Reims, 51454, Marne, Champagne-Ardenne, France, décédé le 20 septembre 1987 (dimanche) - Balaruc-les-Bains, 34023, Hérault, Languedoc-Roussillon, France à l’âge de 86 ans

     

    Ils ont eu 4 enfants :


    1. Jean Georges robert,

    2. Michel Claude , mon papa,

    3. Jacques Jean Victor,

    4. Monique Marie Madeleine.

     



    Elle avait 1 frère et 1 sœur :

    • Julia Albertine SIMON 1888-1979 et Gaston Albert SIMON 1890-1967, mais sur le livret de famille en ma possession, Gaston n'y figure pas....



    Aperçu de l'arbre avec en fond, la maison où elle a vu le jour pour la première fois :

    SIMON Jeanne sosa 5

     

    Je réalise à présent, que je ne savais pas grand-chose sur elle.

    Elle était grande et mince. aux yeux gris-bleus, toujours élégante, avec des broches, des écharpes...

    Elle vivait là à Montpellier : on la voit ici sur son balcon, avec son fils Jacques...

    SIMON Jeanne sosa 5

     

    Elle était assez secrète...

    SIMON Jeanne sosa 5

     

    Il me reste tant de choses à découvrir sur Jeanne....

     


    1 commentaire
  • Gaston SIMON occupe toutes mes recherches à présent, et les généalogistes savent Oh combien, "toutes mes recherches", veut aussi dire, "toutes mes pensées".

    champéry en Suisse

     

    Qui était-il? Je sais :

    le frère de ma grand-mère Jeanne,

    fils de Jules SIMON et de Marie Madelaine FISCHER,

    né le 12 Mars 1890 à Saint Hilaire au Temple (51) voir ICI

    décédé le 22 Janvier 1967 à Abbecourt (02) voir ICI  à l'age de 77 ans.

    Employé "aux chemin de fer" du 12 Mai 1920 au 01 octobre 1939

    marié une première fois le 20 Août 1921 avec Marie Louise VIDAL à Bois-Colombes (92)

    remarié ensuite le 18 juin 1937 avec Mélanie LEPETIT à bois-colombes (92)

     

    Et me voilà arrivée à une curiosité "légitime", l'internement qu'il a subit, en Suisse à Champéry (voir ICI).

    la seule chose que je sais, c'est le recto de la photo, ci-dessous :

    champéry en Suisse

     

    En cherchant sur le net, j'ai trouvé cet article de blog trés intéressant, mais il ne répond pas à ma question : Où était-il interné?

    http://envelopmer.blogspot.fr/2014/10/internement-des-prisonniers-de-guerre.html

    et aussi : 

    http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com/2014/01/la-suisse-et-l-internement-des-prisonniers-de-guerre-allies-malades-et-blesses-1914-1918.html

     

     

    Champéry (c. Valais, Suisse) - (343, 25 août 1916) Français et Belges : Hôtel des Alpes (F). Hôtel Valais (F). Hôtel Champéry (F). Hôtel Victoria (F). Hôtel Dent du Midi (F, Belg). Hôtel Berra (F). (F-128, 20 déc. 1917 ; 345, 25 juin 1918 ; 342, 10 nov. 1918).

    je trouve ça ici : http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com/2014/01/suisse-1914-1918-localites-occupees-par-les-internes-fran%C3%87ais-belges-et-anglais-blesses-et-malades-%E2%80%93-lettres-a-%C3%A0-k.html

     

    Bref, je ne suis pas rendue....

    Quelqu'un aurait-il une idée de l'endroit où je pourrais trouver le nom de l'établissement de Champery Suisse?

    Et en savoir plus sur son internement et son rapatriement?

    Merci par avance....

     

    J'ai la tête en ébullition...

    champéry en Suisse


    votre commentaire
  • J'ai adressé une demande de renseignement à :

    SNCF - STRATEGIE FERROVIAIRE-SERVICE ARCHIVES DOCUMENTATION - SARDO -CENTRE NATIONAL DES ARCHIVES DU PERSONNEL 26 Rue du Lieutenant Pasquet CS 50007- 34500 Béziers CEDEX

    et j'ai reçu une réponse.... par entièrement satisfaisante, puisqu'elle ne concerne qu'un seul des 3 prétendants lol. Mais je suis ravie quand même.

    Cheminots "petite suite"

     

    En effet, souvenez-vous qu'au début j'avais des difficultés à retrouver la trace de Gaston SIMON  (CLIC ICI), le frère de ma grand-mère JEANNE... et bien à présent, je sais presque tout sur lui ; ça a pris du temps, mais peu à peu, on y arrive.

     

    cheminots petite suite

     

    Quand je dis que je sais tout, je m'avance un peu, car sans votre aide, je ne sais si je parviendrai à déchiffrer le document, que je vous présente, ci-dessous :

    J'apprends sa formation d'aide comptable, comme mon frère , ma mère et mon grand-père... Moi, je suis fâchée avec les maths.

    J'obtiens aussi les dates et noms de ses épouses , mais il me manquera encore la date de décès de Mélanie?

     

    Cheminots "petite suite"

    Par contre la case en face intitulée "prénom et date de naissance des enfants", me semble bizarre, et vous?

    Ils parlent de son service militaire, mais je ne comprends pas tout.

    Je suppose qu'il est rentré au chemin de fer du 12 mais 1920 au 01 octobre 1939?

    Ensuite il y a eut 5 ans de guerre?

    Puis 1 ans d'.... ?

    Et 2 ans de service militaire?

    Le tampon ; "nouvelle affiliation 12 mai 1929" ??

    avec après, pour moi tout un charabia, je ne sais pas déchiffrer. Sauf, il me semble pouvoir lire "Paris St lazare batig"?

    maladie?

    médaille d'honneur d'argent : savez-vous à quoi ça correspond?

    et sa retraite qu'il prend le 01 octobre 1939.

     

     

    cheminots "petite suite"

     

    Je vous avais parlé du recto d'une photo de Gaston que revoici : que peut signifier "internement"? et quelle date lisez-vous?

    cheminots "petite suite"

    cheminots "petite suite"

     

    Je n'ai toujours rien en ce qui concerne les carrières de cheminots de son père et son grand-père.... Mais ça viendra.

     

    Cheminots "petite suite"

    La personne qui m'a envoyé le mail me dit :

    "- les recherches effectuées dans nos fonds se sont hélas révélées négatives concernant Messieurs SIMON JULES et SIMON JEAN NICOLAS HIPPOLYTE. En effet nous ne conservons que très peu de dossiers d’employés du chemin de fer nés avant 1870.

     

    Pour poursuivre vos recherches, vous pouvez contacter le Cercle Généalogique des Cheminots, Association Loi de 1901, qui dispose d’une base de données « nos ancêtres cheminots », alimentée par le travail bénévole de ses adhérents.

    CERCLE GÉNÉALOGIQUE DES CHEMINOTS

    9 rue de Château-Landon - 75010 PARIS

    Tél. : 01.58.20.51.29 - S.N.C.F. : 71.21.29

    genealogie.cheminots@laposte.net   http://genealogie.cheminots.free.fr/

     

    Par ailleurs, des dossiers de carrière de cheminots sont conservés par les Archives Nationales du Monde du Travail à Roubaix. Toutefois, seule une consultation sur place est possible.

    ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL

    78, boulevard du Général Leclerc - 59057 ROUBAIX"

    Cheminots "petite suite"

     

    Alors, soit mon amie Edith va pouvoir aller me trouver ces documents, soit je ferai un courrier.

    Et par avance, MERCI à tous ceux qui pourront m'aider à déchiffrer ce document, afin que j'en sache plus sur ses affectations, sa maladie, etc....

    J'éprouve un réel bonheur à réhabiliter mes aïeux dans la mémoire de mes descendants... Je ne savais rien d'eux ou seulement quelques indiscrétions que j'ai réussi à glaner durant mon enfance, et je regrette fort de ne pas les avoir rencontré. Par chance, j'ai hérité de nombreux documents, photos... Merci Jeanne!

     

    Cheminots "petite suite"

     

     

    Cheminots "petite suite"

     

     

     


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires